Délires et propos sensés

Écriture, tout genre confondus
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le pays où la vie vaut pas cher

Aller en bas 
AuteurMessage
calouet
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Le pays où la vie vaut pas cher   Jeu 26 Mai - 6:14

Le blaireau ce couillon avait été viré
Du trou où il trimait pour pas assez de blé
Mais au fond il pensait qu’il valait mieux partir
Plutôt que vivoter jusqu’à n’en plus finir

Le patron du rafiot pas vraiment catholique
Voire pas croyant du tout, rien de bien tragique
Lui avait dit Blaireau, tu devrais aller voir
Si ailleurs c’est pas mieux, je te sens plein d’espoir

Le blaireau bien nommé accepta la sentence
Fut foutu à la porte avec la confiance
Du boss du terrier, un salaud s’il en est
Qui lui tapa le dos comme on pousse au gibet

Allez mon vieux blaireau va chercher la pitance
A laquelle tu as droit, car tu as de la chance
Haas et Dick tu verras sont là pour que chacun
Ait droit de subsister ils sont l’allié du Bien

Le pauvre nouveau-né partit donc sur le champs
Chez les rats réputés pour filer de l’argent
Dans une salle moite il assista une heure
A une réunion spéciale pour chômeurs

La cruche qui vendait de tristes arguments
Inventa quelques mots, d’un genre pontifiant
Un bel impactement, des solutionnages
Histoire de lustrer son opulent ramage

Après avoir appris comment perdre du temps
Le blaireau descendit voir comment et quand
Les rongeurs avisés lui lâcheraient son fric
Il avait cotisé pour ce jour tragique

Dans le bureau frisquet de rats climatisés
Le blaireau licencié vit la réalité
D’un œil circonspect se mêlant de stupeur
Face à l’obstination des paperassiers rongeurs

Monsieur vous n’êtes pas dans la situation
De toucher quelques noix, pas même des pignons
En effet votre cause de licenciement
N’entre pas dans la case que je coche souvent

Le blaireau trop naïf crut bon de respecter
Le jugement suprême du rat et prit congé
Il n’avait pas pigé que la réputation
De ces gens est fondée sur leur obstination

Il consulta le quid, le code du travail
Le dico et l’Equipe pour trouver l’arsenal
D’arguments infaillibles qui c’est sûr convaincraient
Haas et Dick les rats de lui lâcher du blé

Il revint donc les voir, armé de sa conscience
Après avoir vidé de toute sa substance
La réserve de fric qu’il gardait patiemment
Comme on dit au cas où, et c’était le moment

En effet Haas et Dick ne sont guère joignables
Qu’après moult appels de fixe, de portable
Et ne reçoivent pas les blaireaux indigents
A moins de les tanner des semaines durant

Le blaireau agacé, revint donc à la charge
Cette fois sûr de son fait, il n’était pas barge
Mais il mésestimait le pouvoir sans pareil
Que dans les mains d’un rat procure un tas d’oseille

Monsieur vous faites chier, je ne puis donner suite
A votre requête, car cela implique
Que vous soyez mourrant pour débloquer enfin
Votre vilain dossier, rongez donc votre frein

Le blaireau plutôt cool décida de laisser
Le temps faire de lui une loque pour tenter
De retourner un jour voir les rats tatillons
En espérant qu’alors il n’aurait pas l’air con

Mais les rats le voyant maigrichon et usé
Ne furent pas émus, et pas plus offusqués
Que pour vendredi saint quand en fait de poisson
Ils se gavent d’andouille voire de saucisson

Monsieur nous ne pouvons en l’état c’est idiot
Vous filer le pognon qui vous fait tant défaut
Votre signature manque dans l’imprimé marron
Un détail, une farce, dont vous êtes le dindon

Le blaireau toujours zen se cassa sans un bruit
Du bureau des racailles au nom de la Patrie
Mais avant de sortir de locaux inhumains
Chia sur le paillasson, eh oui parfois faut bien

C’est en suivant la voie qui mène sous les ponts
Qu’il découvrit bientôt la triste condition
D’animaux en tous genres, égaux face au butors
Qui tiennent en leur mains le flouze qui rend fort

Alors qu’il s’asseyait près d’une pile libre
Il vit que son voisin était un rat horrible
A la mine aussi triste qu’un pape en fin de vie
Un gars bon comme du pain qui aurait trop rassis

Après avoir pissé ensemble dans la Seine
Le rat lui dévoila sa cruelle déveine
Car pisser ça rapproche surtout quand on a rien
Ainsi bien des clodos sont devenus copains

Mon sacré vieux blaireau tu me fais souvenir
Pourquoi j’endure ici cette vie de martyr
A l’époque je bossais dans l’administration
Je cochais les dossiers, les imprimés marrons

Mais un jour j’ai filé trop d’argent à un con
Qui s’est barré avec, finalement pas si con
Pendant que Haas et Dick me viraient sans un pli
Car faut pas déconner avec le saint grisbi

_________________
complexé, complexe, con presque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 140
Localisation : environ de Montréal
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Le pays ou la vie vaut pas cher   Dim 21 Mai - 14:34

J'ai bien aimé ce texte calouet! Ça ressemble à une longue fable écrite en rime.

J'aimerais en faire autant car tu sais que j'adore les rimettes. Bravo encore!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaetan Pelletier
Langue pendue


Nombre de messages : 74
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Ah! Viva Calouet!   Jeu 25 Mai - 13:20

On lirait Calouet à Hawaï et on le reconnaîtrait...
Vive la race humaine!
On en fait partie, hélas, de temps en temps, faut le dire
Les rats ne sont pas tous dans les égoûts
Ils trônent au bureau...
Merci, pour le plaisir et la vérité si bien dite!

_________________
La société est comme une soupe: il y a des navets, des oignons, du maïs, du céleri, des carottes, des pois, du riz, etc. Mais tout compte fait, on ne goûte que le bouillon de poulet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pays où la vie vaut pas cher   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pays où la vie vaut pas cher
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C’est comment l’halloween dans votre pays
» Balade au pays Basque
» Jambon pays ananas
» "Pays de Normandie" - 911 / 2011.
» La Normandie... l'autre pays du vin!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Délires et propos sensés :: Peuple, a vos clavier, régaler nous de vos idées. :: Divers-
Sauter vers: